DER: l’autre « fonds politique » ?

Avatar Moussa Ngom | 16 décembre 2019

Dans ce 2ème épisode de notre série d'enquêtes sur la corruption, La Maison Des Reporters révèle les dessous d'un véritable système d'achat de conscience qui a fonctionné durant la campagne présidentielle de 2019.
Découvrez les dessous d'un circuit parallèle par lequel ont transité de nombreux financements de la Délégation à l'Entreprenariat Rapide pour l'acquisition ou au profit de militants du camp présidentiel sortant de l'époque.

La version Wolof


Comments

This post currently has 4 responses.

  1. Avatar
    Anonyme

    17 décembre 2019 at 11:58

    Merci beaucoup Moussa tu as accomplis une excellent travail. Je savais se programme n’était pas fiable comme on nous l’avaisexpliqué expliqué . Le senegal va mal on doit changer nos mentalité et arreter de tous politisés . Le mérite n’a plus sa place ici c’est désolant .

  2. Avatar
    Gueule d’ange

    21 décembre 2019 at 00:34

    Merci Moussa du bon boulot
    Dans mon secteur j’en connais des jeunes qui ont eu leur part du gâteau DER entre deux cent et trois cent milles juste avant l’élection présidentielle.

Votre opinion nous intéresse, laissez un commentaire à cet article


error: Dans le cadre de la protection de nos contenus, nous avons verrouillé la copie de nos articles, la citation reste permise. Merci de votre compréhension!