Érosion côtière: que deviennent les “réfugiés climatiques” de Saint-Louis ?

Avatar Moussa Ngom | 29 octobre 2019

C'est un phénomène naturel inexorable débuté il y a plusieurs années et aggravé par le réchauffement climatique.
Saint-Louis, la surnommée "Venise africaine" voit ses côtes attaquées par des houles violentes qui ont fait parler d'elles notamment en 2017.
A l'époque, plus de 200 familles avaient été recensées par les autorités après avoir directement été affectées par l'effondrement de leur maison.
Aujourd'hui près d'un millier de personnes vivent dans des logements provisoires plus à l'intérieur de la ville en attendant une solution de relogement définitive.
Des milliers d'autres vivent en sursis face à une menace climatique qui risque d'emporter la ville de Saint-Louis sur le sillage des vagues.
Moussa Ngom s'est intéressé pour La Maison Des Reporters à ces "réfugiés climatiques" et à leur nouvelle vie depuis la catastrophe qui s'est abattue sur leurs habitations.

Entre recomposition, adaptation et fragilisation, suivez ce grand reportage.

La version Wolof


5 On 1 Rating Rate it

Comments

This post currently has no responses.

Votre opinion nous intéresse, laissez un commentaire à cet article