Ex-candidats à l’émigration clandestine: un retour pour un nouveau départ

Avatar La Maison Des Reporters | 24 avril 2021

2020, une année marquée avec le sang, dans l’histoire de l’émigration clandestine du Sénégal. Jamais en une seule année auparavant, autant de personnes n’avaient sauté dans des pirogues à la recherche de l’eldorado.
Même l’effroyable crise sanitaire, doublée d’une récession économique qui minent l’Europe, n’ont pu les décourager. Cependant, pas tous n’auront la chance d’atteindre les Iles-Canaries.
Certains meurent en mer. Et le reste, est obligé de rebrousser chemin, par malchance. Mais pour ces rescapés, le retour à la maison n’est que le début d’un nouveau périple, parfois, pire que l’aventure en mer. Comment est que ces ex-candidats vivent leur quotidien ? Vont-ils finalement décider de rester dans leur pays ? Quel rôle de l’Etat face à cette situation ?
Depuis leur retour à la case départ, les ex-candidats à l’émigration clandestine se retrouvent dos au mur, n’ayant pas d’assurance quant à leur avenir.
Le gouvernement dit avoir initié des projets et de l’assistance qui leur sont destinés. Mais les aventuriers restent sur leur faim, que seul un retour en mer, contre vents et marées, semble pouvoir combler.


Comments

This post currently has no responses.

Votre opinion nous intéresse, laissez un commentaire à cet article


error: Dans le cadre de la protection de nos contenus, nous avons verrouillé la copie de nos articles, la citation reste permise. Merci de votre compréhension!